Méthode Konmari #1 la salle de bain

Il y a plusieurs mois, j’ai entendu parlé du livre de Marie Kondo sur le rangement. Étant une férue d’organisation, je m’attendais à pleins de trucs et astuces, des conseils révolutionnaires, tellement le succès de cette méthode à été grand.

Je viens tout juste de finir le livre. Résultats : bon… Mitigée…

Je trouve qu’il y a beaucoup de répétitions. Du début a la fin on a l’impression de relire toujours le même chapitre. Il manque d’astuces pratiques également, mais cela fait apparemment parti de sa méthode qui se veut assez sentimentale. Pour résumé : si tu aimes un objet tu le gardes, si tu n’aimes pas tu le jettes. Il y a beaucoup de choses que je n’apprécie pas forcément et que je garde car indispensables et d’autres choses que j’aime mais dont je ne me sers pas et que dont je préfère par conséquent me séparer. Donc pour moi, cette méthode est insuffisante dans son principe.

Néanmoins, et c’est là ce qui m’a poussé à utiliser malgré tout la méthode, c’est que Marie KONDO nous conseille lors de notre tri à rassembler TOUS les objets appartenant à une même catégorie ensemble (même les livres !!) au même endroit, sur une surface plane, pour avoir conscience de tout ce qu’on possède et ne rien oublier dans un coin. Et rien que pour ça je vais m’efforcer de refaire un grand tri dans mes affaires. Je suis sûre qu’on peut toujours trouver des choses à éliminer malgré tout…

J’ai donc commencé par la salle de bain. Un déménagement est prévu d’ici quelques mois, c’est donc le moment idéal ! 😉

  • 1ère étape : tout rassembler au même endroitimage * 2ème étape : trier ce qu’on garde, ce qu’on jette, ce qu’on donne en se demandant si cela  » nous mets en joie « 

image

Ce que je garde (mes stocks ici) dans une boite transparente. On évite les stocks pour 2 ans !!!
À gauche : produits d’hygiène
À droite : ustensiles (ciseaux, coupe-ongles, vaporisateur…)

image

Ci dessus : les cosmétiques déjà ouvert à finir et que je ne racheterai plus (trop chimiques).

image

Et enfin mes produits pour tous les jours : démaquillant bio, eau de camomille, huiles végétales, deo de chez Lush, maïzena (mon shampoing sec !), huile anti-cellulite (à finir, pas de rachat), et mes cotons démaquillants !

________________________________________

On passe ensuite au maquillage :

Avant :

image

Après :

image

Mon maquillage quotidien : fond de teint (à finir), poudre minérale, poudre illuminatrice, mascara, crayon à sourcils, rouge à lèvres. Et mes 2 pinceaux. C’est tout.

image

Maquillage que je garde pour l’occasion : 2 palettes de fards à paupières, quelques vernis. J’aurai certainement du tri à refaire dans tout ça.

image

Et enfin ce que je jette/donne : périmés ou pas utilisés…

Voilà, je suis assez contente de ce que j’ai enlevé, même si j’ai hâte de finir pas mal de produits pour avoir une routine plus minimaliste.

Affaire à suivre… 😉

Publicités

Mes achats durables #1 : les cotons démaquillants lavables

image

Dans ma démarche réduction de déchets, je me suis procuré il y a quelques semaines ces lingettes démaquillantes en coton lavables et réutilisables dans mon magasin bio.

Au début j’étais septique. Je les ai acheté sans grande conviction mais en me disant  quand même qu’à raison de 3 cotons par jour et ceci chaque jour de la semaine, on arrive à jeter 21 cotons par jour, soit 84 cotons par mois, soit 1008 cotons par an, et ce, juste pour se démaquiller. Donc, j’avais pas le choix il fallait y passer pour le bien être de l’environnement.

Et selon le site encyclo-ecolo.com :

« La culture de cette plante utiliserait 25% des insecticides consommés dans le monde et 10% des pesticides utilisés en agriculture; après le riz et le blé, pour seulement 2,5% de la totalité des terres cultivées sur la planète. Le blanchiment du coton exige fréquemment d’utiliser du chlore ou des azurants chimiques ».

« Le bilan écologique et sanitaire de la culture du coton n’est pas bon, essentiellement du fait des produits polluants utilisés pour sa production et du fait de sa production très gourmande en eau ».

Du coup avec tout ça, j’ai acheté mes 3 lingettes au magasin bio (environ 5€). J’avais peur de passer mon temps à les mettre en machine… Mais au bout d’un mois je peux dire que c’est top ! Une lingettes me suffit par jour. Elles sont épaisses. J’utilise une face pour le démaquillant et l’autre pour mon eau florale. Je la lave ensuite sous l’eau chaude avec mon savon d’Alep et ça part nickel ! Au bout de plusieurs jours je  les mets à la machine.

Je les range dans une jolie boite en verre et ça fait une déco sympa.

Un achat que je ne regrette absolument pas et que je referrai sans hésiter 🙂IMG_20160221_192603

 

 

 

Image

Retour chez mes parents…

Depuis un mois je suis de retour chez mes parents pour des raisons familiales et ce pendant plusieurs mois. Je retrouve donc ma chambre. Et je la vois d’un œil completement nouveau : avec l’œil de l’accro du rangement et du minimalisme  !

Et je me rends compte du chemin parcouru depuis mon enfance. J’étais une enfant très bordélique, dépensière, pas très soigneuse avec mes affaires, j’achetais des babioles, des bibelots sur les brocantes, j’aimais qu’il y ait plein de couleurs dans ma chambre ( murs ocres et orangés, rideaux rouges,etc), bref, tout l’inverse de mes goûts actuels.

Aujourd’hui j’aime les intérieurs simples et lumineux, dans des tons basiques (blanc, gris, noir…). Je DETESTE les bibelots en masse, les brocantes, et surtout le désordre. Et même une pièce rangée ou tout est visible je DETESTE, je préfère bien mieux les intérieurs avec des placards fermés, épurés !

Je me sens donc plutôt oppressée dans ma chambre d’ado aux murs orangés et jaunes, aux étagères murales remplis de bibelots et de trucs bidules…

J’ai donc décidé de prendre ça en mains et de faire un grand tri. J’ai pris un grand carton et tous les bibelots seront pour Emmaüs, je n’hésite pas à jeter, à donner, à recycler…

Au début je voulais faire un minsgame (petit challenge qui consiste à enlever un objet par jour puis deux le 2eme etc, et ce, durant mois). J’ai vu ça sur plusieurs blogs. Mais je me rends compte que cette technique ne fonctionne pas pour moi. Je préfère la technique de Marie Kondo (même si je n’ai pas accroché plus que ça avec son livre  » la magie du rangement « ). C’est à dire que je n’y vais pas par quatre chemin. Quand ça me prend de trier, et bien je tri et d’un coup !
Concrètement, je rassemble tout et je désencombrement tout en même temps !!! Pas de quartier.
Bibelots, tri des photos et des lettres, paperasse, stylos etc…

Voici quelques photos du tri effectué dans ma chambre :

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Sans compter le carton de bibelots, les peluches, etc….

Du coup c’est très épuré et ça fait du bien !

Et j’en profite pour trier mes affaires qui sont dans le grenier. Je ne veux rien garder car je suis très nostalgique et je déteste tomber sur des vieux souvenirs. Ça me rend triste parfois, je préfère regarder devant ! Du coup, j’evite de lire mes anciennes lettres et de m’attarder je prefere jeter.

Le problème c’est que mes parents on absolument tout gardé (et moi aussi d’ailleurs) : absolument tout mes cours depuis la MATERNELLE !!! Mes poupées et jouets d’enfance et des cartons entiers de chose et d’autres accumulées au fil des ans… J’ai un boulot monstre  dans le grenier!

Je vous en dirai plus au fil du temps.

Objectif grenier :

– Trier les choses à donner
– Trier tout ce qui peut se recycler (Papiers, cartons, …)
– Trier ce qu’on peut réutiliser
– et malheureusement tout ce qui est inutilisable et qui ne se recycle pas et que je dois emmener à la déchetterie

Pas facile à faire le tri des souvenirs mais une fois que j’aurai tout jeté, je me sentirai mieux et plus libres du passé qui peut être une barrière… Un sentiment de légèreté et de nouveauté. Voila ce que peut apporter le desencombrement et ca n’a pas de prix !

À bientôt pour l’inventaire du grenier 🙂

Documentaire à voir !

Aujourd’hui, je partage avec vous un documentaire que je viens de visionner. Nous y suivons Donatien, un jeune parisien dans sa lutte pour le zéro déchet.

Chaque semaine pendant 6 mois il va peser ses déchets et essayer de les réduire au minimum.

Astuces, conseils, tri et désencombrement au programme mais également beaucoup d’efforts fournis pour faire bouger les choses…

J’ai beaucoup aimé ce documentaire et ça m’a vraiment donné envie de réfléchir davantage à ce sujet….

Regardez « Ma vie zéro déchet – Documentaire 2016 » sur YouTube

https://youtu.be/qbGZejO_RSA

Vous pouvez aussi retrouver son blog à cette adresse :  http://blog.francetvinfo.fr/ma-vie-zero-dechet/

image

Comment j’ai désencombré ma salle de bain

Il y a quelques années (2 environ) je découvrais les livres de Dominique Loreau, comme je vous le disais dans mon premier article.

Je fus prise d’une fureur de jeter et la salle de bain à été le 1er endroit que j’ai désencombré, trier, mais également purifié en gardant des produits plus sains et plus écolo… Je ne suis pas encore arrivé à une routine parfaite car j’ai encore des produits à terminer avant d’en racheter/créer des nouveaux, et je n’aime pas le gâchis !

Comment  je m’y suis prise ?

1/ Tout d’abord j’ai commencé par tout sortir des meubles, des tiroirs et rassemblé les éléments par catégorie, tout ce qui traine… (pince à cheveux, élastiques, crèmes…) et tout étaler au sol pour avoir une visibilité.

2/ Acheter des boites de rangement. Prenez un grand sac poubelle, des cartons, ce que vous voulez. Le but étant de faire plusieurs piles : à garder, à jeter, à donner.

3/ Commencer votre tri en vous posant les bonnes questions : de quoi ai-je vraiment besoin ? Quels produits ai-je en double voir en triple alors qu’un seul me suffit ? Quels produits font vraiment du bien à ma peau  ou au contraire l’abime ?

Que trier en 3 étapes ?

1ère étape/ le linge de maison 

L’idéal est de garder 2 lots de linge de bain par personne ( 2 grandes serviettes, 2 petites, 2 gants de toilettes) et 2/3 tapis de bain, 2 lots de serviettes pour les inviter. Et c’est tout ! À quoi bon garder 30 serviettes ? Si vous êtes à jour dans vos lessives vous pouvez tout à fait vous en sortir. Pour ma part, chaque membre de la famille à sa propre couleur de serviettes ( bleu pour moi et blanc pour mon homme) ainsi on ne se trompe plus !

image

2ème étape/ trier ses cosmétiques

Pas besoin de garder des tas de produits ! Pour ma part voici les seuls produits que j’utilise, mais ça risque d’évoluer en fonction de mon « avancé » dans le minimalisme et la gestion des déchets :

– une eau démaquillante (mixa : à changer une fois terminer. Je me démaquillerai à l’huile)
– une eau florale comme lotion tonique (camomille pour peaux irritées)
– une ou 2 huiles pour hydrater (coco et noyau d’abricots) que je coupe avec de l’aloé vera pure (corps et visage)
– un savon surgras
– un shampoing bio (cheveux gras : shampoing solide à tester bientôt)
– un peigne en bois et une brosse en poils de sanglier pour brosser le corps.

Et c’est tout !

Produits pour les gommages, lotions anti-boutons, toniques, masque cheveux, crème anti rides anti-ci ou ça : poubelle ! Notre peau n’a pas besoin de tout ces produits chimiques. Moins on en utilise plus notre peau respire et mieux elle se porte !

Et surtout pas besoin de stocker des produits pour 1 an ! Attendez de finir un produit pour en acheter un autre  sinon adieu le minimalisme !

image

3ème étape / trier son maquillage

La encore, utiliser le minimum pour ne pas boucher les pores de la peau.  La plupart des maquillages sont constituer d’une liste de produits interminables, sont testés sur les animaux, etc. Utiliser au mieux des cosmétiques bio ou même pourquoi pas fait maison ! Quoi de plus jolie qu’une femme naturelle ?

Pour ma part :

Poudre minérale, un peu de blush, rouge à lèvres rosé, mascara et c’est tout 🙂

4ème / trier les ustensiles de salle de bain

Un seul ciseau, une seule pince à épiler, un seul coupe ongles, etc…

À jeter : les ustensiles en double/triple, les boites et flacons vides, les échantillons de crème, de parfum et maquillage, les 50 rasoirs en plastiques, les cotons démaquillants ( à remplacer par des lingettes lavables)… Faites le tri dans votre salle de bain, ne gardez que l’essentiel et vous y verrez plus clair ! Votre corps vous dira merci !

image

Comment et pourquoi j’ai baissé ma consommation de viande…

Hello lovely people !

J’ai mis un peu de temps pour poster mon 2éme article et je m’en excuse, mais de gros problèmes de famille depuis quelques jours… Mais écrire ce blog me fait beaucoup de bien et je prends le temps de le continuer tout doucement…

Le fait est que les problèmes en question font que je vais rester en France plusieurs semaines voire plusieurs mois, et toutes mes affaires sont en Irlande, du coup je ne publie pas les articles dans l’ordre prévu. Soit. Je m’adapterai et vous publie aujourd’hui un article sur mon comportement alimentaire.

Venons en au sujet. Depuis plusieurs années, je suis ce que certains appellent « flexitarienne ». Selon la définition que l’on trouve sur wikipédia « Ce terme désigne les personnes qui sont principalement végétariennes mais qui, parfois, mangent viande, poisson et autres « produits animalier ». Selon les circonstances, un flexitarien peut manger végétarien ou végétalien chez lui, mais manger des plats incluant de la chair animale lors d’occasions particulières comme aller au restaurant, lors de repas en famille ou chez des amis ». Voilà, personnellement je n’aime pas ranger les gens ou les habitudes des gens dans des cases ou les définir par une étiquette. Certains disent « on est vegétarien ou on est omnivore ». Il n’empêche que l’on à le droit de faire le choix d’être entre les deux. Il faut encourager les gens à réduire leur consommation de viande, et certains ne sont pas en mesure de totalement arrêter. Au lieu de les blâmer, je trouve qu’il est bien de les féliciter de faire des pas dans ce sens. Pour ma part, je n’ai jamais réussi à être totalement végétarienne, et je ne souhaite plus l’être pour plusieurs raisons :

  • quand je suis invité je n’aime imposer des choix alimentaires
  • Je ne suis pas choqué que l’on puisse manger de la viande, si elle a été élevé dans de bonnes conditions
  • J’apprécie la viande, de temps en temps

Ça doit faire 3 ans que je n’achète que rarement de la viande, mon homme n’est pas très viande lui non plus mais ne refuse pas un bon hamburger de temps en temps…

Aussi je m’efforce de diminuer ma viande quand même au maximum de mes possibilités pour plusieurs raisons : je déteste la souffrance animale, c’est la 1ere et la plus importante à mon sens. On mange trop de viande et plus la demande est forte, plus l’offre est forte. Mais quand il faut produire toujours la production de viande industrielle gagne du terrain et les animaux sont de plus en plus réduit à l’état d’objets… La santé vient après, même si elle est très importante pour moi, la priorité reste le respect de chaque forme humaine.

viande_aux_hormones

Un peu d’humour…

Voilà, tout ça pour en venir à l’idée que vous trouverez des recettes végétariennes dans ce blog tiré de ce livre :IMG_20141218_171854Objectif « minimaliste » de cette année 2016. Ne réaliser que des recettes de ce livre. Il y a quelques mois j’ai fait le tri dans mes livres de cuisine et je me suis rendu compte que je ne réalisais quasiment jamais les recettes de mes livres.

J’ai donc pris mon meilleur livre et j’ai décidé de réaliser toutes les recettes. Par contre, je n’ai pas fixer de délai à respecter je ne veux pas non plus me mettre la pression ou transformer ce blog en blog de cuisine, c’est pas l’objectif…

Mais de temps en temps, je posterai les meilleures de recettes 🙂

Les recettes sont toutes alléchantes. Ce libre n’est malheureusement plus disponible. Je l’ai trouvé d’occasion sur internet. Il y a tous les prix. J’ai attendu une offre intéressante pour l’acheter. Si vous le voyez pour pas cher, foncez il est génial !

Des bisous.

 

Mon tout premier article…

photo-photo-paysage-zen-4

En ce 1er janvier 2016, jour des bonnes résolutions, j’ouvre enfin mon blog sur ce thème qui me passionne depuis maintenant 2 ans : le minimalisme, le naturel, l’organisation, et tout ce qui s’y rattache…

Je me présente : Caroline 27 ans. Secrétaire médicale. Je vis depuis deux mois en Irlande. Grâce au minimalisme, j’ai eu le courage de vendre et de me débarrasser de la plupart de mes biens. Et je suis partis, avec mon mari et ma voiture pour seul bagage 🙂 autant dire le minimum… ( je précise que mon logement est meublé, ça aide)…

Tout a commencé avec les livres de Dominique Loreau. J’ai découvert l’art de l’essentiel, que j’ai lu et relu, et que j’ai tout de suite appliqué. J’ai commencé à désencombrer l’espace, les meubles, puis la salle de bain qui était remplie de produits en tout genre, des stocks et des stocks de produits. Je me suis ensuite attaqué à la cuisine et tout ses ustensiles, machines, vaisselle…

Ça a vraiment été une révélation pour moi ! Et qu’est-ce ce que je me suis sentie bien quand j’ai commencé à vider, trier, donner, jeter ! Un bien être m’envahissait et la fureur du tri ne me lâchait plus !

Autres source d’inspiration venues au fil du temps et de mes navigations sur internet :

  • Le livre de Béa Johnson « zéro déchets »
  • Le livre de Julien Kaibeck  » slow cosmétiques « 
  • Le site de chachou minimaliste

Et d’autres sites par ci par là…. J’ai plein plein de choses à vous raconter de mes anciennes expériences avec le minimalisme, des choses à expérimenter avec vous, des projets à faire aboutir et beaucoup de remises en questions dans plusieurs domaines.

J’ai en fait pas mal d’objectifs que j’aimerais atteindre. Notamment une petite perte de poids, une réforme alimentaire plus suivie (actuellement flexitarienne, je souhaite baisser voir totalement arrêter la viande et le lait de vache, mais cela va se faire progressivement…)

Je souhaite faire du sport plus régulièrement (je fais de la course à pieds et un peu de gym à la maison).

Et enfin progresser dans la voie du zéro déchets ce qui risque d’être très difficile en Irlande…

IMG_20150709_152648

Dominique Loreau

IMG_20150709_152713

Mes quelques sources d’inspiration…

Voilà, quelques informations pour débuter ce blog…

J’espère que vous prendrez plaisir à me lire et que peut être vous aurez envie vous aussi de simplifier votre vie, et de vous tourner vers un mode de vie plus sain…

Bonne lecture 📖

Caroline 😊